Glenglassaugh

Avant d’arriver aux immenses chais de la distillerie, on aperçoit le ruines d’un ancien moulin rappelant que Glenglassaugh se situe à la bordure d’une vaste plaine où l’orge est très largement cultivée depuis des siècles. Comme son nom l’indique, elle est située non loin du petit fleuve Glassaugh qui prend sa source dans les Knock Hills. Par derrière la salle des alambics se trouve l’une des rares plages de sable fin d’Écosse bordée de quelques bunkers construits pour parer à tout débarquement pendant la Seconde Guerre mondiale. On y trouve aussi les bâtiments en pierre de l’ancienne aire de maltage et son kiln de 1875, année de création de la distillerie, décrite par le fameux voyageur Alfred Barnard en 1887 : un véritable mausolée pour tout amateur de whisky. Le point de vue depuis les toits auxquels on accède par une longue échelle est tout simplement à couper le souffle ! Il est à noter que ses fondateurs, James Moir, ses neveux et un chaudronnier du nom de Thomas Wilson, avaient eu dès le départ l’idée de vendre son make – on dirait plutôt single malt aujourd’hui – pour luimême. Malheureusement la demande en malt s’effondra en 1898 et la distillerie ferma en 1907. Elle ne rouvrit qu’en 1960 avec une modernisation totale de son installation pour connaître le même sort en 1986. Le malt y coule à nouveau depuis 2008 : la distillerie a été plus longtemps fermée qu’active, un comble ! Située à flanc de falaise près de Portsoy, Glenglassaugh se trouve à la limite du Speyside et des Highlands et se caractérise avant tout comme un single côtier. Il s’agit de l’une des rares distilleries entièrement opérées à la main, sans l’aide d’un ordinateur. Depuis quelques années, la gamme compte également une expression tourbée à 20-30ppm de phénol appelée Torfa, tourbe en norrois, une langue scandinave médiévale autrefois parlée dans le nord de l’Écosse. Au-delà des classiques vieillissements en anciens fûts de bourbon, la gamme compte aujourd’hui également des finitions en petits fûts appelés octaves, un huitième de sherry butt soit une cinquantaine de litres. Une idée d’Alan McConnochie, son très authentique directeur.

Bienvenue sur le site de Dugas

Ce site est exclusivement réservé aux personnes majeures.

Je certifie avoir l'âge légal de consommer de l'alcool dans mon pays de résidence.

Êtes-vous majeur(e) ?

Désolé, selon les lois en vigueur, vous n'avez pas l'âge requis pour accéder à notre site Dugas.fr

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Mentions légales

Accès à l'espace commercial

Mot de passe oublié

Il y a une erreur. Impossible de se connecter !